Niobé, Hydre attribuée au peintre de Darius

Voici l'histoire de Niobé, reine de Thèbes. Une mère orgueilleuse qui se glorifie de son exceptionnelle fécondité et de la beauté de sa multiple progéniture. Moqueuse, car aveuglée par la fièrté, elle provoque la colère des Dieux. Ils sont si indignés par son comportement présomptueux qu'ils se vengent en tuant ses enfants. Lorsque Niobé entend leurs cris et voit l'horrible spectacle de leurs corps étendus et agonisants, elle se pétrifie de douleur. Ovide raconte que la terreur éprouvée par Niobé la métamorphose en bloc de marbre. Ses larmes engendrent alors une source inépuisable.
On trouve aujourd'hui en Turquie un rocher appelé le rocher de Niobé qui ressemble à une tête de femme pleurant, ses larmes coulent sous la forme d'une source.

C'est avec une oeuvre de -350 avant J.-C. attribuée au peintre de Darius, que nous poursuivons cette nouvelle série.

Audio 9 : Niobé, la métamorphose d'une mère désespérée

  • Cliquez sur le lien ci-dessus pour accéder à l'audio 9 sur Soundcloud

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Comment la tristesse peut-elle nous métamorphoser?

Souhaitez-vous nous partager votre réponse ?

  • Source image : collection MAH